Pour la version courte:  Lire d'un trait uniquement le texte écrit en jaune.

Comme ce billet est très consulté ...et j'espère utile, j'ai pensé le modifier pour y inclure une version courte...s'en tenant à l'essentiel....i.e. répondre à l'objectif premier... tout en évitant ainsi  mon "blabla" de femme...celui dont je peux difficilement me défaire...hihi....ces déroulés et réflexions qui meublent mon quotidien et qui me plaisent mais qui relèvent davantage du journal personnel. Alors...je donne le choix!

-----------------------------------------

Wowwww...un super truc que je vais dorénavant retenir à vie!  

Si vous m'avez suivi dans mes travaux...vous vous souviendrez que j'ai bêché durement à faire quelques trous dans la céramique afin d'y accrocher un support à serviette.  

Depuis donc, je suis revenue de mes émotions...hihi...et j'ai demandé à ma soeur qu'elle demande à son poseur de céramique professionnel comment il perce des trous dans la céramique  sans "scrapper" toutes ses mèches!  Je vais donc ici, vous transmettre son truc de l'heure...que dis-je...le truc du siècle (pour moi en tout cas...qui a gaspillé plusieurs mèches la dessus)!!!

Hier donc...comme je devais faire un dernier trou dans le bas du mur pour y fixer un butoir de porte... ben j'ai testé le truc et n'en reviens pas encore.  Au lieu de me prendre une heure en "scrappant" plusieurs mèches ...ben ça m'a pris à peine 5 minutes avec une seule mèche !!!!!  Le jour et la nuit!

Un rappel de moi à moi et aux autres intéressés :  TOUJOURS porter des lunettes de sécurité et travailler si possible de biais au plan de travail afin de ne pas recevoir l'outil sinon quelques éclats de verre dans le visage. Conserver ses yeux est de première importance...sinon adieu le bricolage et tous ses plaisirs! 

images

Utiliser une mèche pour la céramique et non une mèche pour perforer le béton  Ces mèches pour céramique (voir la photo de gauche) sont communes et peu dispendieuses... mais elles font la job. Fort probable que des mèches en diamant plus dispendieuses fassent la job encore mieux mais le jeu ne vaut peut-être pas la peine lorsque utilisé une fois par jamais...pour dépanner...pour le profane qui n'en demande pas beaucoup....un trou par décennie ....et encore plus... lorsque les mèches en diamant ne sont pas disponible auprès des grandes surfaces.

Utiliser la fonction "à percussion" s'il y a trop de résistance une fois la glaçure perforée. En pareil cas...continuer à perforer en réduisant la pression exercée sur la mèche afin que la fonction "percussion" opère d'elle-même et ne crée pas d'autres tensions additionnelles. 

Il m'a suffit donc de déplacer la mèche régulièrement, mais vraiment très très régulièrement et j'insiste entre le point de perçage et un contenant rempli d'eau... afin de refroidir l'extrémité de la mèche au fur et à mesure...et la maintenir à une température décente le plus longtemps possible au cours du perçage....afin que la pointe de métal ne surchauffe pas

Si on ne refroidit pas la pointe du foret... le métal surchauffe, se déforme et la pointe s'émousse alors très rapidement ....ne perçant plus rien.  De faits, mon frère a passé 8 forets pour percer 3 trous dans la céramique de sa douche ...avant d'utiliser la méthode de trempage pour bien terminer la job!

Dans les faits donc, aussitôt que je voyais un nuage de poussière se former, quelques secondes à peine, je retirais la mèche du trou  et la trempais aussitôt dans l'eau quelques autres secondes. Pssst, ici j'insiste sur les "secondes" qui ne signifie pas "minutes".  Cinq à six secondes au plus et encore!  Mieux vaut refroidir très souvent la mèche et garder sa pointe intacte. TOUT EST VRAIMENT !  

Idéalement un jet d'eau continu tout en perforant....minimiserait tout risque de distorsion de la pointe de métal de la mèche! 

À chaque trempette donc....et je ne vous mens pas....j'entendais un "POUCCHHHH". La mèche était tellement chaude que l'eau "steamait" à son premier contact même après seulement quelques secondes à perforer.

Ainsi...rapidement, très rapidement et sans que la mèche ne devienne bleue...le trou a été fait. Yesss! Sur ce, je dis: Un gros MERCI à ce professionnel, ce poseur de céramique ainsi qu'à ma soeur naturellement... :-D

 

truc pour perforer céramique

Pssst....on voit bien sur la photo...qu'il n'y a nul doute qu'une femme manoeuvre l'outil...puisqu'elle emploie une tasse à mesurer à toutes les sauces...hihihihi... ;-)

2eme pssst....Probable qu'un arrosage régulier à l'aide d'un pulvérisateur donnerait également le même résultat mais je ne l'ai pas essayé...n'ayant que deux mains. Une prochaine fois peut-être!

                        &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Autre MAJ....J'ai procédé de la même manière en perçant dans un trottoir de ciment et cela a très bien réussi...sans bris... et dans un court laps de temps en plus !!!  Cette fois-là...une mèche à ciment a été utilisée. Malheureusement la première mèche était de très mauvaise qualité et son embout a cédé, à casser dans les premières secondes.  Un défaut de fabrication probable mais tout de même...grrr !!!  Une mèche à ciment qui ne peut être utilisée tellement sa conception est désuète !!!!  Plus rien ne tient la route aujourd'hui....c'est choquant!!!

Alors encore là...la qualité l'emporte. Trempons gaiement en autant que le foret est de qualité. Parfois vaut mieux payer un peu plus...car souvent la durée de vie est triplée.  C'est le meilleur choix pour obtenir un rapport qualité prix avantageux à bien des points de vue!!!!!!!   

3 eme Psst...je rappelle qu'il ne faut percer que quelques secondes entre chaque trempette dans l'eau!  Tout est là vraiment!

4 eme PSST...pour un apercu de mes autres trucs...cliquer ICI... ;-)  

 

 

Bon bricolage !!

;-)