Pour la "Partie I"....cliquer ici.

Avant hier ...après avoir testé différentes options pour fixer les panneaux de carbonate que je désire "mobile"...i.e. que j'enlèverai l'automne venu et réinstallerai au printemps...ben je suis arrivé face à face avec une nébuleuse!  Je n'avais plus aucune idée comment je procèderais rendu au rétrécissement du toit.  Cette partie fait presque un rond en dimension et il n'y a pas un angle identique!  Dans les faits, plusieurs angles différents se croisent....tellement que je m'y perd. Un gros casse-tête à cause d'une fantaisie!  Moi pis mes plans de fous...ça m'arrive tellement souvent...mais je suis sure que je vais trouver la solution.

J'ai dormi dessus et trouvé plusieurs solutions au réveil qui me permettent d'avancer un peu plus.  Cette pergola va bientôt ressembler davantage à un pavillon qu'à une pergola. L'ossature du toit n'aura plus du tout l'allure du début. Le plus gros problème rencontré, le hic est l'eau...elle doit s'écouler facilement et vers l'extérieur de la pergola.  Pis un toit plat ben ça n'aide pas l'écoulement.   J'ai donc pris les grands moyens... advienne que pourra.

Hier j'ai installé une faîte en aluminium.  Celle-ci sera permanente. Je me dirige vers le rétrécissement et verrai rendu là en vérifiant diverses options sur place plutôt que sur papier.  Rien de mieux que du concret.  

Allier l'esthétique, la solidité et la commodité n'est pas une mince affaire. Ajd je vais reprendre certains travers posés hier....car je les ai installé en ignorant les solutions que j'avais trouvées à mon réveil. Les coupes de la partie du toit qui se rétrécit en hexagonal sont tellement particulières....ouffff. J'en perd presque la tête... :-S

double toit

 

Alors là je commence à jaser.  J'ai finalement terminé le fond de clouage pour fixer les panneaux de carbonate en dessous. Je suis actuellement en train de les fixer en les glissant dans une ouverture créée pour eux pour ensuite les visser aux lattes de bois sur lesquelles ces panneaux viennent s'appuyer.

J'ai hâte d'avoir des nouvelles des rideaux dont la quincaillerie a fait faire un transfert de Québec à ici.  Si c'est de la frime cette histoire...ils vont entendre parler de moi...grrr.

installation des panneaux de toit mobile (1)    

J'ai le rideau, j'ai le rideau, j'ai le riiiiiideaaaaauuuu....yessss !  

Maintenant je vais réfléchir à la meilleure façon de l'installer.  Toutes les bandes sont munies de longs fermoirs-éclairs sur chacun de leur coté, des fermoirs allant de bas en haut et pouvant sceller l'espace intérieur si je le voulais....alors je vais tenter de jouer avec ces éléments et créer des ouvertures et fermetures aux bons endroits.  

Le hic...un autre hic naturellement...il fallait s'en douter....les crochets fournis demandent une bande coulissante que je n'ai pas..puisqu'il ne s'agit pas d'un gazebo en métal.....alors je devrai choisir un autre système de glissement mais ça ne devrait pas être sorcier à trouver.

Pour la teinture de la pergola...je vais attendre le printemps prochain afin que le bois sèche un peu plus. Les grosses poutres ont d'ailleurs commencé à fendiller. En passant, la solidité de cette pergola est maintenant à toute épreuve.  Autant je pouvais la faire légèrement vaciller au tout début de sa construction....maintenant j'aurais beau lui sauter dessus...la brasser de toutes les façons possibles...plus RIEN ne bouge!  YESSSSSS ...du SOLIDE !!!!!

Ajd je continuerai la pose des panneaux de carbonate au plafond. Là je prend vraiment mon temps pour ne pas faire de faux pas car le panneau coûte assez cher merci et je ne veux pas m'amuser à faire des essais farfelus. Ceci dit car les rideaux et les panneaux font facilement la moitié du coût de la pergola...alors c'est tout dire! Pis finalement...c'est un peu normal qu'il en soit ainsi...il y a un peu plus de main d'oeuvre rajoutée à la matière première! C'est donc bien ainsi...je contribue à faire rouler le marché!

Pour l'exercice de fixer les panneaux, il va sans dire que la procédure est plus laborieuse pour cette première pose car je dois tailler en partie les contours du panneau pour que le bord de celui-ci  dépasse la structure extérieure de la pergola d'au moins un pouce (aux fins de l'écoulement des eaux) et après je dois percer des trous là où les vis retiendront le panneau à l'ossature.  Mais une fois ces étapes faites...les futures actions... d'années en années se limiteront à glisser le panneau  dans l'espace qui lui est désignée...ceci devenant un jeu d'enfant.  

En passant, ces panneaux ont un poids plume et sont pratiquement incassable. De plus, ces panneaux éliminent 99,9% des rayons UV nocifs du soleil mais laissent passer la lumière à 35% et ils ont une garantie à vie. Il faut toujours ben leur trouver des avantages hein...à ce prix! 

panneaux de carbonate gris solaire 

Alors là j'ai presque terminé pour cette année du moins.  

J'ai terminé le toit mobile et je suis très contente du résultat!  J'adore la lumière que laisse pénétrer les panneaux.  Je ne regrette vraiment pas mon investissement. 

Ajd je vais terminer la pose des rideaux et probable que je n'utilise que deux des quatre bandes de rideaux du kit acheté.  J'aurai donc un "back up" lorsque ces derniers seront rendus délavés par les éléments!

Dans les prochains jours, je vais évaluer quelles positions seront les meilleures pour les rideaux avant de rajouter du velcro ou des rubans un peu partout afin de les fixer aux poutres évitant qu'ils batifolent  aux vents.

J'ai changé les crochets...pour du plus solide et du plus facile.  Finalement j'ai pris 3 des 4 bandes de rideaux que j'ouvrirai et refermerai un à la suite de l'autre selon l'inclinaison des rayons du soleil. Je le redis, la cour est plein sud....il n'y a pas d'arbre plus haut que 4 pieds donc pas d'ombre....et quand le soleil plombe...ayoye qu'il fait chaud.   Ces rideaux me feront donc une ombre épaisse à mon grand soulagement. 

 fil d'acier pour glisser rideau  pergola 2014

Toutes les sections de rideaux sont maintenant ancrées aux poutres avec des anneaux et mousquetons en acier inoxydable. L'ancrage se fait au centre ainsi que dans le bas des poutres. Puis l'ancrage se fait avec un piquet de tente et une chaîne renfoncés profondément dans le sol et muni d'un mousqueton également....là où il n'y a pas de poutre de soutien.  Puis, certains ancrages ont même des amortisseurs pour éliminer le "gling gling" possible lorsque les vents essaient de battre les rideaux.   Je suis terrible je sais... mais je n'aime pas vraiment les bruits inopportuns....alors. Avec ces ancrages...les rideaux ne voleront plus aux vents...croyez-moi... ;-)

 

ancrage des rideaux    DSC04057    DSC04058

 

Je vais possiblement terminer ce projet cette année en laissant grimper une annuelle sur la façade. En la plantant dans le pot de fleurs qui s'y trouve.  Ce sera un essai.... Maintenant je profite encore plus de la cour...yessss.   Vive l'été !

 Puis un an plus tard...le bois ayant séché un peu plus....j'ai teint le tout avant de réinstaller les panneaux du toit. 

 

pergola teinte

Depuis....j'ADORE cette pergola !!!!!