Projet printemps 2016

Cette tête de lit...faite vraiment sur mesure... sera assez particulière...assez hors norme même....puisque la base du lit aura son coté le plus long ...presque soudé au mur et ce afin de libérer le plus d'espace possible à la pièce.  Le lit sera davantage utilisé comme canapé que lit d'amis.

J'ai d'abord ramené une base de lit de grandeur Queen à simple et acheté le matelas en conséquence.  Puis sans  réfléchir trop longtemps...car le spécial ne dura que quelques heures...hihi....j'ai acheté 2 boites de plancher flottant de couleur brun foncé...la couleur du trait se retrouvant dans le bambou des portes coulissantes....qui était en gros, gros spécial!

J'ai également acheté des planches de peuplier qui feront le contour.

Je l'imagine au fur et à mesure ou presque...oui...oui...ca m'arrive très souvent d'agir ainsi...le feeling est particulier..hihi.  J'ai tout de même une bonne idée de son allure finale mais je dois macérer l'idée afin de trouver la meilleure conception.

Un commis de la quincaillerie me dit de fixer les planches du bois flottant avec de petit clous de finition mais j'hésite car je crains que ce genre de matière première...presque du papier mâché pressé...ne prenne de l'expansion et gondole si je l'empêche de se dilater librement.  Normalement...ce genre de matière première...flotte sur le plancher justement !  Mais moi...je désire le faire reposer sur un mur et non pas sur un plancher ...la belle affaire hein...hihi.. Aussi je me dis que... les lois de la physique sont sûrement différentes rendu là non?! Ouain...je vais laisser macérer le tout quelques nuits et mon cerveau  trouvera la solution.. ;-)

Particulière dis-je.... car je ne veux pas que ma tête touche au mur de gypse lorsque je serai assise sur ce lit.   Je désire une finition plus lavable que la peinture au latex sur un mur de gypse...alors je vois cette tête de lit assez haute !!!!

moulures entaillées

Bon...je passe à l'action:

1-  Avec la toupie et un fer à mortaiser de 1/2 pouces....j'ai d'abord fait une entaille dans les moulures qui feront le contour de la tête.   Je vais plus tard teindre ces moulures....un beau brun chocolat foncé pour rehausser le contour de la tête.  J'y vois déjà des coussins de la même couleur...hihi... ;-)

2- Puis je coupa les planches du plancher flottant pour que le dessin laissé par les planches...apparaît comme se croisant d'une rangée à l'autre  et ce jusqu'à 6 étages de planches. Le tout sera d'une longueur excédant quelque peu la base du lit...de chaque côté du lit.  

3- Puis...avec le reste...mais vraiment le reste des restes.... des vieilles planches d'épinettes de mon ancienne remise...lesquelles ont pratiquement  toutes été utilisées à gauche et à droite au cours des précédentes rénos..mais surtout pour le fond de clouage du gypse  :....je tailla donc 7 longueurs de 43 pouces qui servira de fond de clouage pour la tête de lit également ! 

J'ai passé au travers de toutes les planches encore saines que j'avais récupérées de l'ancienne remise, des planches qui doivent avoir 50 ans d'âge...presque des planches de granges sauf que moins usées en surface puisqu'elles n'ont jamais été directement exposées aux intempéries.  Toute une récupération ça..hihi!

--------------------------

Ouais...hier a été un excellente journée....tout baignait...tout était facile !  J'ai bien avancé.

Voici le processus en images (psst...cliquer sur la photo pour l'agrandir): 

fond de vieille planche 4- Un fond de planches en épinette fixées dans les montants du mur que j'avais pris soin d'identifier au début de la réno alors que les montants étaient visibles. Puis je brocha aux planches un reste de feuille en préfini...très mince, à peine 1/8 po.  pour aller chercher l'épaisseur requise afin que la moulure de finition s'y glisse le plus précisément possible.  

recouvrement de plancher flottaant

 broche centrale

5- Ensuite  j'ai recouvert le tout avec les planches de bois flottant en ne fixant qu'une seule broche au centre des extrémités qui étaient elles-mêmes recouvertes d'une autre planche....laissant ainsi au plancher la possibilité de se dilater sans trop de problème.  Pour tout dire....dans les faits, c'est davantage la moulure de finition qui tiendra le tout en place !

6- Pour la tête...je vais teindre et vernir la moulure de finition en allant chercher le brun chocolat retrouvé un peu partout dans la pièce.

Prochainement...une fois le matelas en place pour un meilleur aperçu....je vais y rajouter des tablettes ou tables de chevet...dont je n'ai pas encore fait le tour de la conception.  Ça mijote dans ma tête  actuellement. À suivre plus tard donc....  

tête de lit en construction  bordure à venir

moulures des tables de chevets

Les tables de chevets me donnent du fil à retordre.  Je désire les concevoir avec peu de clous et vis ...j'aimerais qu'elles se tiennent ensemble uniquement par pression...les panneaux étant encastrés dans les moulures ...mais la conception n'est pas évidente...pas par des images dans la tête....mais je tente néanmoins le coup.  Le patron se fait au fur et à mesure.

J'ai coupé divers morceaux des moulures restantes de la tête de lit...et découpa les diverses facettes de ces tables dans le reste du plancher flottant.  Là j'ai sorti mon pistolet à peinture et donna la premiere couche de vernis après avoir appliqué la teinture hier soir...Ceci dit, car les morceaux sont trop petits pour me compliquer la vie à les peindre au pinceau.  Advienne que pourra hein.

Ce qui reste...sera finalisé les jours de pluie seulement.  La belle saison est trop courte pour que je la passe à l'intérieur !   Photos suivront éventuellement.

 

tête de lit visée au murDes jours de pluie m'ont permis de finaliser la tête de lit et ses tables de chevet.  Les tables sont les restes de plancher flottant de la tête de lit embouvetés une dans l'autre avec l'aide des montants de bois taillés en conséquence.  Colle de construction et clous de finition réunissent le tout ensemble pour un arrangement solide.

J'ai fixé la bordure de la tête de lit avec des clous de finition et les tables de chevet ont été visé dans le montant du mur qui avait été identifié dès le début des travaux à cette fin.  Les goujons utilisés pour fixés les tables au mur proviennent d'un fond de piano que j'ai défait jadis !  Ils retenaient les cordes du piano je crois...mais pas sure.

 

lampe repeinte (1)

Les taies d'oreillers et la housse de la couette ont également été cousues à temps perdu....les jours de pluie.  Je trouve que le mélange des couleurs et les divers motifs vont très bien ensemble.  

Une lampe a été repeinte la couleur vert opaline aux reflets turquoise se retrouvant dans le motif des taies d'oreiller.

Restera à finaliser les 3 autres portes coulissantes du garde robe et terminer l'installation du rhéostat relié à la plinthe électrique qui agira comme chauffage d'appoint.,,,juste au cas où!

 

lampe repeinte (2)