Ça faisait longtemps que je voulais éditer cet article...et là je viens de tomber sur une copie de l'article traitant du sujet..un article écrit dans un autre blogue qui avait fermé ses portes en 2011.  Yes....alors je ne ferai qu'un copier coller ici.

Quand je suis arrivé ici...les anciens proprio avaient laissé le set d'armoire de leur première cuisine datant de 1960 en morceaux dans une chambre à débarras du sous-sol. Des portes en contreplaqué avec imitation de bois, certaines même peinturées et des moulures décoratives en appliqué.  Ouffff...très laid !  Mais elles avaient leur potentiel néanmoins pour du rangement dans mon atelier de travail du sous-sol.

J'ai donc refait une partie des portes comme suit.  J'ai fait que l'essentiel à l'époque pour me donner du rangement pour mes futurs travaux.  D'ailleurs...il me reste encore la moitié des portes à retravailler pour finir la job...mais ce sera dans un autre temps. Il n'y a vraiment aucune urgence.

J'ai sablé la porte pour enlever le surplus de peinture et ramener l'épaisseur de celle-ci à 1/2 pouce afin que la bande de finition puisse s'insérer adéquatement.

porte 1 porte2

Ensuite j'ai découpé dans un rouleau de papier pare-vapeur en aluminium (endos en papier craft) qui traînait entre deux solives au sous-sol... un rectangle légèrement supérieur à la superficie de la porte.

J'ai par la suite imbibé de colle à menuiserie toute la surface de papier  puis je l'ai appliqué sur la porte en froissant le papier.

Par la suite, comme vous pouvez le constater, j'ai aplati avec un petit rouleau en caoutchouc  tous les plis en partant du centre vers l'extérieur afin d'éliminer l'excédent de colle et les poches d'air. L'excédent de papier est également éliminé à cette étape avant que tout sèche. 

porte3 porte4

porte5

J'ai laissé sécher un peu et par la suite j'ai peint la porte avec de la peinture noir mat (en canettes) pour essuyer quelques instants plus tard l'excédent tel que je souhaitais la teinte/nuance.

Une fois le tout sec à nouveau, j'ai taillé et installé le contour en métal de la porte dans une bordure de finition pour gypse de 1/2 pouce (même épaisseur que la porte). La bande "fite" dans la porte comme "papa dans maman".....au point que j'ai inséré ces bandes avec l'aide d'une masse en caoutchouc. Au point même que je n'ai pas besoin de la coller ou la clouer hihi.

Je me suis par la suite contentée en regardant si la poignée (une future création qui sera très originale...hihi) ira bien avec le tout et ensuite j'ai appliqué 3 épaisses couches de vernis satiné pour protéger l'aluminium. 

porte6 porte7

 L'effet du vernis rehausse l'allure. Aussi, j'ai bien hâte de voir le résultat final cet automne. Le "AVANT" et "APRÈS" sera époustoufflant....lollll...  ;-)

EFFET YANG ASSURÉ...LOLLL

porte 8final 

 

Enfin, voici un aperçu du produit presque final.

Les poignées sont de ma création.  J'ai sablé des tiges en aluminium provenant du vieux gazebo défait dans la cour et j'ai percé deux trous aux extrémités pour y insérer des vis à tête ronde lesquelles se profilent dans un tube de plastique rigide et transparent pour espacer la poignée de la surface de la porte et rendre le tout décoratif et sans danger pour se blesser.  

poignée poignée armoire fabrication maison

 

apercu porte