Oufffff....c'est décidément la job que j'aime le moins à faire !!!!   Tellement que je l'échelonne sur des semaines afin de l'avaler sans trop de difficultés.  Mais pour sauver des centaines de $$$...je suis prête à faire beaucoup...alors !

Pour les murs...c'est de la petite gomme mais pour le plafond et les coins intérieurs....ahhhhhhh misère que c'est pénible!   Pas que cela soit difficile mais c'est douloureux pour mes articulations...celles atteintes d'arthrose !

Tel que déjà mentionné, la job est super bien faite mais elle me pue au nez.... comme ce n'est pas plaisant à cause de la douleur que cela engendre. Mais cette fois-ci je l'ai échelonné sur presque un mois à raison d'au plus une heure par jour éparpillée par-ci par-là durant le mois. Petit train va loin néanmoins.  Je n'ai pas eu mal au coeur en chemin...hihi.  Alors, je ne me répéterai pas ici, ayant déjà élaboré le sujet dans cet autre article. Cliquer sur le lien oranger ci-dessus pour plus de détails, si désiré.

Entre temps, je pris le temps de réparer la fissure du plafond de la cuisine et pris la vie comme elle se présentait.

Peut-être que je laisserai la job des joints de plâtre à un professionnel lors du prochain projet.  Je verrai.  Mais rendu à la peinture...alors là je m'amuse !!!!

Quoiqu'il en soit...j'ai fait quelques anticipations  et décida d'entamer une partie d'un prochain projet comme l'occasion était à son meilleure. J'en ai profité pour refaire un des murs de la cage d'escalier qui était constitué de deux couches de préfinis, plus un  carton fibre glacé plus deux couches de tapisserie superposées ...ayant reçu chacune...plusieurs couches de peinture....etc. etc...la totale quoi...ouffff. ...hihi !  Une chance, j'en ris!   Et... le tout était tenu par quelques clous de finition seulement. Une dizaine tout au plus !!??!! J'ai dû percer des trous au travers de la dernière épaisseur que je devais conserver... pour découvrir l'emplacement des montants comme aucun clou ne pouvaient m'aider.  

Une fois donc toutes les couches non pertinentes enlevées, j'ai fixé solidement le gypse aux montants et refit les joints !

 

trou pour trouver montants platrage

La première couche d'apprêt a maintenant été appliquée sur tout le gypse récemment posé de la salle récréative!  Je vais donc en profiter au cours des prochains jours, pour corriger quelques défauts de plâtre apparents...lesquels se retrouvent principalement au plafond...comme je n'ai fait que le strict minimum sur le sablage et je n'ai appliqué que deux ou trois couches minces de plâtre un peu partout. Et une fois corrigé, je réappliquerai une couche d'apprêt sur les corrections uniquement et passerai ensuite à la première couche de finition !

Je souhaitais initialement faire un plafond à la Zon afin de me faciliter la tâche mais j'ai finalement décidé d'y aller plus minutieusement.  Mais je me laisse encore cette option si le résultat final n'est pas à mon goût car le plafond...une fois la partie salle de détente rajoutée...aura près de 30 pieds de long.....c'est de la surface ça! Alors qui vivra verra!

 

1ere couche primer 

Finalement...en 15 minutes, j'ai corrigé 16 mini-défauts...en étant difficile en plus. Ben coudon, je m'améliore constamment même si j'aime pas.  L'expérience qui poursuit son oeuvre. Mais en passant, ne me demandez pas d'en faire autant chez vous...lol