Pour visionner l'élaboration de la porte pliante précédente peut être lu ICI.

Projet hiver 2014-2015

Dans les prochains jours et même semaines...je ne suis pas pressée....je vais élaborer ici le processus entrepris pour fabriquer une porte pliante en bois massif......si possible avec les restes d'un banc d'église.... en chêne que j'ai ramené il y a plusieurs années ...de 8 à 2 places.Ce dernier  d'ailleurs sied déjà dans l'actuel hall!

vieille porte pliante

Remplacer la porte actuelle ne sera pas du luxe...comme elle tombe presque en morceaux....elle tient à un fil.

DSC04682

Mesures prises :  L'ouverture  de la porte pliante actuelle est de 30 x 80 po (une ouverture standard quoi...et en métrique cela tourne autour de 76 x 203 cm) et les panneaux de la vieille porte pliante ont 14 3/4 po x 78 1/4 po chacun. Réunis côte à côte...il y a donc au total un jeu de 1/2 po sur la largeur et 1 3/4 po sur la hauteur (i.e un espace de 1 1/4 en haut et 3/4 en bas). 

Je vais donc avec ces données des plus essentiels...voire des plus importantes...regarder dans les prochains jours le matériel que j'ai actuellement en main, du bois recyclé et vérifier si la dite fabrication est faisable! 

Hier j'ai magasiné les mèche à bois au cas où je voudrais faire une porte avec des panneaux  identiques à ceux du banc d'église.  La mèche requise ne se trouve pas dans les quincailleries normales...et je devrai m'adresser à une entreprise d'outils spécialisés si je veux la dite mèche.

Pour les restes de bois du banc d'église...finalement ce bois est trop épais ...et la porte pliante deviendrait démesurément lourde. J'utiliserai ce bois pour faire un meuble adjacent au banc plutôt...une fois le mur du hall complété.  

J'ai décapé un coin de l'actuelle porte ajd et le bois est en chêne mais une teinture de couleur foncée a été appliquée en première couche et pénètre profondément dans le bois...alors il serait pratiquement  impossible  sinon trop compliqué de remettre ce bois neuf!

Je vais devoir acheter des planches de bois ...de préférence dans mon cas en chêne puisque l'essence du banc d'église est en chêne. Là également les prix varient grandement d'une quincaillerie à l'autre....grrrr.

----------------

restes du banc d'église

 J'adore cette étape du processus.  Étudier les possibilités du projet, laisser mijoter les idées, etc.   Hier j'ai défait en morceaux les restes du banc d'église que j'avais rangé dans un coin du sous-sol...histoire de vérifier le bois que j'avais de disponible.  La photo en montre une partie seulement.   Ouffff...ça c'est du bois...en chêne massif....l'épaisseur varie de 3/4 à 1 1/4po (soit environ 2 à 3,5 cm en métrique). 

Je reviens juste là de la boutique en outillages spécialisés.  Wow...j'étais folle comme un enfant et je vais y retourner c'est écrit dans le ciel.  Des outils pour les entrepreneurs et du vrac pour vraiment pas cher comparativement aux prix des quincailleries ordinaires.  

round nose Freud

Puis, j'ai trouvé la mèche  à toupie (un round nose de 3/4 po de profondeur, largeur de 1 1/4 po et rayon de 5/8 sur tige de 1/2 po).  Celle qui me manquait quoi...du vraiment gros calibre et je suis maintenant en voiture. Ainsi....la tête de la mèche épouse exactement la courbe faite autour des panneaux du banc d'église....yessss!    Demain probablement, je ferai quelques essais de coupes pour me familiariser avec cette nouvelle mèche !

J'ai super bien travaillé cet après-midi. Oui j'ai "scrapé" un panneau en étant un peu trop insouciante lors de mes premiers essais mais je vais réutiliser ce morceau de bois autrement. Rien ne se perd..hihi !   

J'ai d'abord coupé en deux les panneaux de 15 pouces de largeur antérieurement incrustés dans le dossier du banc d'église et j'ai façonné à la toupie ...avec la super mèche....hihi.... le coté coupé "droit" pour lui donner la même courbe que les autres cotés.  Résultat : avec 5 panneaux de 15 po...j'en ai créé le double...soit 10 panneaux de 7 pouces de largeur..hihi !!!  On peut voir la similitude de la courbe sur une des photos.  Yessss...la madame est super contente du résultat. Il me reste à sabler le tout mais je vais garder cette tâche pour demain.  Un petit peu par jour me suffit !

panneaux coupés et refaconnés  même courbe refaconnée

Ouf, ouf et ouf...j'ai été acheter ajd 5 planches de chêne plein, clair de noeud ça va de soit....ce qui me manquait en somme pour faire la porte.  Ce fut un gros ayoye pour le portefeuille.  Ce n'est presque plus achetable ajd du bois massif ma parole...et de l'avis même du vendeur....plus rien ne se fait en bois massif....moi qui y est habituée...moi qui est de l'ancienne école....snif, snif.

Pas à dire, juste 5 planches et ça m'a coûté un beau 200 $ et ce uniquement pour fabriquer les futurs montants latéraux et les barres horizontales.. incluant par ailleurs la quincaillerie... à l'exception du rail.

Je suis maintenant en train de me dire....que je devrai presque partir avec si je vends la maison un jour comme la porte pliante devient presque un objet de collection ...ayoye.  Enfin hein...et comment dire:  autre temps autre moeurs... :-S.

Je n'ai aucune idée du coût d'une pareille porte chez quelques entreprises spécialisées mais je me renseignerai.  Des portes en bois massif semblent être maintenant aussi rares que de la "marde" de pape...ceci dit en bonne québécoise qui se respecte... excusez-la!  Aussi, je devrai y aller mollo dans l'exécution afin de ne pas "scraper" ce bois! 

Hier, j'ai encore opéré trop vite par moments ...j'ai coupé trop vite certains morceaux...puis je n'ai pas refait mes calculs, revérifier deux fois plutôt qu'une...trop sure de moi...et j'ai fait quelques erreurs, réparables néanmoins.   J'ai coupé, raccourci, refendu les planches et taillé à la toupie les divers morceaux requis.  Puis, je me suis trompé dans mes calculs en chemin. Dans le feu de l'action...j'ai bien considéré le chevauchement des pièces sur la largeur mais j'ai oublié de soustraire ce chevauchement sur la hauteur.  Résultat... j'ai été obligé de tricher un peu pour le dernier morceau en bas de la porte...cela pour ne pas acheter une autre planche de bois massif qui coûte la peau des fesses...j'ai utilisé un reste de planche plaquée ...pour compléter l'assemblage en rajoutant sur les coupes une épaisse bande de chant de chêne rouge qui traînait dans un coin.  Heureusement, rien n'y parait...(photo du centre)

Reste le sablage et ensuite assembler le tout avec des goujons, etc.

 

bordures taillées à la toupie tricherie qui ne paraitra pas assemblage temporaire

 ----Hier pm  j'ai sablé et perforé partiellement quelques trous pour y insérer de futurs goujons de 3/8 de diamètre pour l'assemblage.  J'ai enlevé les résidus de vernis sur les panneaux refaçonnés avec du décapant et je réalisa qu'il me sera trop ardu de sabler le tout jusqu'au bois neuf, afin de redonner à l'ouvrage ses premiers airs de jeunesse...i.e. pour arriver à la même couleur que la coupe récemment faite qui retrancha bord en bord ces morceaux de bois.  Alors, ce matin...j'ai été magasiner la teinture et trouva celle qui éliminera toutes les différences de teintes trop marquantes.  La teinture est à base d'eau et de marque Saman. Sa couleur est "Houblon".  On y verra que du feu...hihi !  Je vais donc continuer le sablage et les trous dans les prochaines heures.

-----Grrrr...en plein milieu de la tâche...une composante de l'outil faisant les trous pour y insérer les goujons à cédé. Dans les faits un goujon fait de métal a cassé "nette frette sec".  Y a vraiment pu rien de solide ajd...grrr.  Je pourrai continuer en utilisant une autre serre mais je reporte maintenant la tâche dans une couple de jours puisque je pars visiter ma soeur et assister par la même occasion à un bel opéra !

----- Bientôt je reprendrai où j'ai arrêté mais pour le moment je suis dans un mois de culture...un spectacle, un opéra, un autre spectacle dans deux jours....de longues distances pour visiter la famille avant que la neige ne recouvre le sol définitivement...des examens médicaux pour me garder en santé, etc.  Mais ajd j'ai acheté une autre planche en chêne massif et referai la partie du bas de la porte qui faisait défaut avec le restant.  J'ai eu des remords hihi!

assemblage porte pliante

 Ouain....j'ai refait les deux bases de la porte en chêne massif.  Ensuite j'ai fait les trous pour recevoir les goujons en prenant un soin fou pour que les alignements soient adéquats....mais ça n'a pas suffit pour certains goujons...la partie mâle ne fitait pas avec la partie femelle...pour résumé, ce n'était vraiment pas comme papa dans maman...hihi...excusez-la...au point que je fixerai des plaques de métal pour certaine bandes transversales à l'endos de la porte....afin de solidifier le tout.   Rien n'y paraîtra.  

Je commence à envisager sérieusement l'achat d'une biscuiteuse pour mes futurs meubles en bois...comme il y a plus de jeux possibles avec ces biscuits.  Les goujons sont difficiles à assembler adéquatement lorsqu'il y en a plusieurs à insérer dans un même et long morceau.  Dommage que la marque Lamello ne soit pas disponible dans ma région et même pays car cet outillage semble aller très bien. Hélas cette marque ne semble pas voyager outremer...snif, snif. Correction : oui l'outil est disponible  dans les quincailleries spécialisées mais trop dispendieux pour mes moyens....de nouveau snif, snif.

https://www.youtube.com/watch?v=vqyf0CmVeXQ&list=PL5B38561BEF515707

Hier je me suis fait un cadeau....deux autres serres ultra robustes et ne le regrette pas.  Ces serres sont fameuses et royalement plus solides que certaines autres dont les filets ne tiennent pas la route longtemps. Donc ajd j'ai assemblé le 2eme panneau en collant les goujons et maintenant le tout avec des serres pendant quelques heures.   

perforer porte pour recevoir accessoires -------teindre porte  J'ai perforé les extrémités de la porte pour recevoir la quincaillerie en y allant en deux étapes.  D'abord, j'ai perforé un trou de 3/8 (le plus trou diamètre possible pour cet outil ) à

1 1/4 po du chant.  Avec cet outil, je m'assurais que le trou était fait "square", centré dans le tranchant de 3/4 po de la porte et parallèle à celle-ci . Ensuite je termina avec une mèche de 7/16 po soit la dimension du bidule que l'on voit sur la photo de gauche qui permettra à la porte de glisser sur le rail.

Actuellement, je teins tranquillement les diverses composantes de la porte avec un bout de tissu absorbant.  J'ai finalement mélangé deux couleurs de teinture...i.e. 2/3 de teinture "houblon" et 1/3 "sésame". J'adore cette essence de bois...encore plus lorsque la teinture amplifie le détail de ses grains!

------- Les panneaux ont été fixés avec des petites bandes de plastique que j'ai coupé dans une moulure recyclée. Dans les prochains jours j'appliquerai  plusieurs couches de vernis au pistolet et laisserai durcir le vernis ....le temps de parfaire les autres rénos de ce hall.  Cette porte devrait avoir de la gueule en place...à côté du banc d'église qui a le même modèle de  panneaux!  En passant, je suis très très contente du résultat obtenu pour la coupe des panneaux!   On ne distingue pas du tout le coté qui a été récemment travaillé à la toupie.

Le temps des fêtes arrivent...alors je laisse les travaux de côté.  Je les reprendrai en 2015.  Le vernis aura donc le temps de durcir !!!

fixation en plastique pour les panneaux  

porte pliante assemblée (1)

-----------------------------------

 

installation porte pliante chene massif

------  Les travaux ont repris leur cours... tranquillement. Le vernis est très dur...hihi...plus d'un mois à sécher ça aide !  

Hier j'ai fixé ensemble les deux panneaux de la porte pliante et installé 4 charnières dites `"charnière en applique" dont la goupille est réversible et amovible.  Quatre  charnières parce que la porte est très lourde et un des panneaux ne tiendra debout qu'à l'aide de ces charnières.

J'ai donc eu un peu peur...j'ai eu un peu la chienne quoi...que tout cède... lors de son installation .  Mais non....la porte a fitté dans l'ouverture du premier coup...comme un gant....comme papa dans maman  (en voulez-vous des expressions...hihihi)  

J'aime beaucoup son allure !!!  Une belle job !

Maintenant je vais calculer et acheter les moulures qui se fixeront autour de l'ouverture du garde-robe et de la porte d'entrée...également en chêne massif...rendu là je n'ai guère le choix.  

 

 Le look final: 

 porte fabriqué maison hall entrée